Durée de la formation : 70h
Nombre de stagiaires max : 10
Validité de la formation : 6 mois
Taux de réussite :

Public concerné

  • Métiers de rénovation du bâtiment (peintre, plombier, électricien …)
  • Travailleurs des travaux publics (canalisateur, routiers …)
  • Personnes susceptibles d’effectuer des opérations de maintenance sur des matériaux ou appareils susceptible de contenir de l’amiante.

Objectifs de la formation

  • Être capable d’appliquer un plan de démolition, de retrait ou de confinement d’amiante
  • Être capable d’appliquer les procédures opératoires spécifiques au type d’activité exercée pour la préparation, la restitution des chantiers
  • Réaliser les contrôles liés au suivi du chantier
  • Maîtriser l’aéraulique d’un chantier

Pré-requis

  • Présenter un certificat d’aptitude médicale au poste de travail selon les spécifications de l’arrêté du 23 février 2012.
  • Ne pas porter de barbe ou être prêt à se raser pour le port des appareils de protection respiratoire.

Programme de formation

THÉORIE

  • Connaître les caractéristiques et propriétés de l’amiante et ses effets sur la santé, notamment les effets cancérogènes et l’effet synergique du tabagisme
  • Connaître les exigences de la réglementation relative à l’interdiction de l’amiante et à la prévention du risque amiante et des autres risques afférents aux interventions sur les matériaux amiantés (risques électriques, risques chimiques, chute de hauteur…) : notamment protection des travailleurs, dispositions relatives à la surveillance médicale et à l’information personnelle des travailleurs, droit de retrait en cas de danger grave et imminent
  • Connaître la réglementation relative à l’élimination et au transport des déchets amiantés
  • Connaître les produits et dispositifs susceptibles de contenir de l’amiante
  • Connaître les modalités d’identification des matériaux susceptibles de contenir de l’amiante
  • Etre capable de transmettre aux opérateurs l’information sur la prévention des risques liés à l’amiante
  • Connaître les limites d’efficacité des EPI, y compris les facteurs de protection assignés

  • Les méthodes de réduction d’émission de fibres d’amiante et les procédures de contrôle ;
  • Les procédures de décontamination du personnel et des équipements ;
  • La mise en œuvre des moyens permettant d’assurer les conditions optimales d’aéraulique de chantier ;
  • Les procédures d’entrée et de sortie de zone confinée ;
  • Etre capable d’expliquer aux opérateurs et savoir transmettre le savoir-faire afin de leur faire appliquer ces méthodes et procédures ;
  • Etre capable de s’assurer de la mise en œuvre des équipements de protection collective adaptés en fonction des conditions et des caractéristiques particulières du travail ;
  • Etre capable de choisir des EPI adaptés ;
  • Etre capable de mettre en oeuvre toutes les mesures correctives nécessaires à la bonne réalisation des chantiers ;
  • Etre capable de faire appliquer les procédures de conditionnement, d’étiquetage, de stockage, d’évacuation, de transport et d’élimination des déchets ;
  • Connaître les situations d’urgence et être capable d’identifier toute situation anormale, notamment accident ou intoxication ;
  • Etre capable de définir la conduite à tenir dans ces situations et de la faire appliquer.

PRATIQUE

  • Etre capable d’appliquer les conclusions de l’évaluation des risques, de choisir des méthodes de travail et de définir des procédures opératoires garantissant la protection des travailleurs et de l’environnement.
CALENDRIER DES FORMATIONS

Besoin d’une aide au financement ?